Shaxi Old Theatre Inn - Shaxi, Jianchuan, 671302, Chine
Home

Hébergement

Chambres

Activités

Accueil

Se restaurer

S'instruire

Temple de la fertilité

Travaillez

Galerie

Ma Ping Guan

  • Mapingguan hike from Shaxi China

Sources chaudes, cascades et minorités colorées

Mapingguan (littéralement “Le passage du pré aux chevaux”) est situé à environ 15 km au sudouest
de la vallée de Shaxi sur le site d'un pont couvert, en direction de trois grands puits de sel de
l'ouest du Yunnan et sur la route de Misha. Le village était un poste de contrôle clé, premier parmi
les quatre octrois à être construits dans la région et par lesquels le gouvernement percevait la taxe
sur le commerce du sel. Celui-ci prend la forme du pont “Wenfeng”, une structure couverte d'une
rare envergure, qui autrefois fournissait un abris pour les caravanes en attente sur leur chemin pour
franchir les sentinelles. Bien qu'offrant de magnifiques exemples de l'architecture antique, parmi
lesquels un temple de Confucius, un sanctuaire dédié au Bouddha Guanyin et un théâtre traditionnel
consacré au Dieu de la Culture et de l'apprentissage, ce petit hameau de moins de 100 ménages, est
si paisible, que même le vieux bourg de Shaxi semble quasiment métropolitain en comparaison.
En partant, du village Fushouchang situé à environ 2 km au sud de la vieille ville de Shaxi, la
randonnée prend entre deux et quatre heures, ce en fonction du temps consacré à profiter de la
magnifique flore et à se reposer à l'occasion d'une pauses rafraîchissante offerte par la présence tout
au long du chemin de ruisseaux d'eau de montagne. Mapingguan se situe à près de 1000 mètres au
dessus de Shaxi, de sorte que vous pourriez vous retrouver collé en selle sur une grande partie de
l'ascension. Le village offre un certain nombre de maisons d'hôtes de base. Enfin, il y a la possibilité
de poursuivre votre voyage vers les déserts encore plus loin avec un trek jusqu'aux sources chaudes
de Misha.

Thé Pu'er

  • pu-er-tea-qi-zi-bing-sheng-supreme-an-introduction-21292033

Le Thé Pu'er qui fut l'âme de la Route du Thé et des Chevaux pendant des centaines d'années, resta
pendant longtemps relativement inconnu de l'occident. Feuilles de thé Blanc, jaune, vert, oolong,
noir et thé Pu'er, toutes sont cueillies de la même brousse, le camellia sinensis. Les différences
principales entre ces derniers découlent de la manière dont les feuilles sont traitées, bien que le
climat, l'altitude et le sol influencent significativement le goût final. Le facteur de loin le plus
important reste le niveau d'oxydation que les feuilles sont capable de subir. De même qu'une
pomme commence à brunir dès qu'elle est exposée à l'air, les feuilles de thé commencent à s'oxyder
naturellement dès qu'elles sont prélevées. Cependant, le secret du thé de Pu'er est un processus de
fermentation secondaire, similaire à celle des sucres transformés en alcool dans le vin, en utilisant
uniquement des bactéries trouvées dans le Sud Yunnan. Enfin, le thé est formé en briques massives
et en gâteaux, souvent pressé dans des moules par les villageois aux pieds nus, similaires à la façon
dont les raisins étaient autrefois pressés pour faire le vin.
Le produit résultant s'est avéré particulièrement populaire auprès des Tibétains. Sur les parties les
plus élevées du plateau, légumes et céréales sont extrêmement difficiles à cultiver, d'ou l'importance
priordiale que ces populations accorde au yak entre autre comme source de nourriture. Ainsi, le Thé
Pu'er fermenté, par ailleurs très bénéfique pour le système digestif, est pour ces populations le
moyen idéal pour équilibrer un régime alimentaire plutôt faible en fibres, très élevé en graisses, en
huiles, en sel et par la même riche en cholestérol.

Au cours de ces longs et périlleux voyages au fil de vallées fluviales aux eaux rugissantes et aux
neiges bondissantes vers les hauts cols, la sueur des mules avait largement le temps d'imprégnés les
selles sur lesquelles on transportait les briques de thés. Ceci, ajouté à l'action de plusieurs mois
d'ensoleillement à des altitudes élevées, faisait que les briques de thé pouvaient lentement mûrir le
long de la route. A ce titre, de nombreux Tibétains ont pu affirmé que le goût du thé changea dès
lors que les briques commencèrent à être expédiées par voie aérienne. Qui eu cru que la sueur de
cheval puisse être un ingrédient essentiel dans une bonne tasse de thé?

Shaxi Old Theatre Inn
Duan Jia Deng Village, Ville Shaxi, Village de Duan
Shaxi, Jianchuan, 671302, Chine
Appeler: +86 872 4722 296

Infos

Bienvenue à Shaxi, un trésor culturel de la route du thé et des chevaux, au Yunnan

À mi-chemin entre Lijiang et Dali, Yunnan Shaxi et son art de vivre traditionnel magnifiquement préservé offre un aperçu exceptionnel d'une ère oubliée, celle d'une Chine ancienne rurale mythique. Shaxi à été épargée du tourisme de masse grâce à une position relativement éloignée des destinations populaires du Yunnan. Récemment une nouvelle autoroute permettant de joindre Dali et Lijiang depuis Shaxi en moins de 90 minutes à été construite. Le gouvernement local, soucieux de protéger le patrimoine culturel unique de Shaxi, travail en collaboration avec une équipe américaine de conservation qui vise à créer une stratégie de tourisme durable pour la vallée, et encourager des activités offrant des opportunités de propriété pour les familles locales. Allons y!